Sylvain Darrifourcq (Spéciale Confinement)

Un peu, beaucoup, à la folie … à la folie!

Pour Sylvain Darrifourcq, le confinement a eu un effet boeuf. Il l’a vécu comme une renaissance. Il s’est ressourcé, s’est imprégné de plein de choses. Des livres, plein de livres mais pas seulement. De la musique aussi, beaucoup de musique. Il nous partage son temps de repli en nous emmenant sur des chemins imprévisibles aux virages à 180°.

– Loin des yeux mais près du coeur: Mahler / Symphonie n9 /  Kindertotenlieder / Nun will die Sonn’ so hell aufgeh’n / Karajan et Christa Ludwig / 1996  Deutsche Grammophon

– Premier émois: Herbie Hancock Headhunters / Chameleon / 1973 Sony

– Amour inconditionnel: Coltrane / Chasin’ the Trane Live au Vanguard / 1997 UMG

– Dernier Coup de Foudre: Mike Patton et Jean-Claude Vannier / Corpse Flower / Yard Bull / 2019 Ipecac Recordings

– Atout Séduction: DARRIFOURCQ HERMIA CECCALDI – Kaiju Eats Cheeseburgers – Hector / Full Rhizome (distribution : l’Autre Distribution) recorded at studio DAFT – sortie 23 avril 2020

Un seul disque vous manque et tout est dépeuplé.