Alain Pierre (Spéciale Confinement)

Un peu, beaucoup, à la folie … à la folie!

J’ai été sélectionné à Les Octaves de la musique 2020… Je peux avoir jusqu’à 12 cordes à mon arc… Je suis assis dans un café… Certains m’appellent Pierre… D’autres Alain…. Je suis? Je suis?

Alain Pierre, guitariste de son état, nous livre sa discographie jazz amoureuse dans ce nouvel épisode de La Grande Séduction, façon confinement. Encore une émission à user jusqu’à la corde!

– Loin des yeux mais près du coeur: Gary Burton Quartet with Eberhard Weber – Passengers (1977) : « Yellow Fields »
– Premier émois: Philip Catherine – Guitars (1975) : « Homecomings »
– Amour inconditionnel: Ralph Towner, Solstice – Sound And Shadows (1977) : « Arion »
– Dernier Coup de Foudre: Aaron Parks – Little Big II : Dreams of a Mechanical Man (2020) : « Attention, Earthlings »
– Atout Séduction: Alain Pierre – Sitting in Some Café (2019) : « Beers, Heat & Smoke »

Un seul disque vous manque et tout est dépeuplé.